30/07/2004

... Là où la peine niche...

 

Sans domicile fixe, l’Armateur dormait sous le pont…


01:12 Écrit par Amorphe | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

... après y avoir dansé en rond

Écrit par : cbj | 01/08/2004

Les commentaires sont fermés.