20/05/2004

... Ferrer le poison...

 

De son Allemagne éthique, elle conservait ce côté aimant qui attirait les faire-ailleurs

17:53 Écrit par Amorphe | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

. Je pense que j'aurais dû me protéger davantage, mettre un fossé entre l'actrice et ses personnages, d'avoir un plus grand recul sur mon métier... mais je suis allemande, et les Allemands ne font rien à moitié!

Écrit par : Rosemarie | 20/05/2004

Les commentaires sont fermés.