18/05/2004

... Pensée supendue...


Il accrocha son cerveau au porte-mentaux



09:07 Écrit par Amorphe | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

.. Filant sereines

Elles s'en vont sans bruit

Ma barque et mes pensées

Écrit par : bad' | 18/05/2004

Bonjour à vous philosophe des profondeur! si on pouvait ainsi se défaire des choses qui nous travaillent! Oh joie et sérénité...

Écrit par : Purdey | 18/05/2004

Les commentaires sont fermés.